Peintures

ORIGINE MYTHICO-PHILOSOPHIQUE La quadrature du cercle évoquant le célèbre problème géométrique, induit la tentative à résoudre un problème insoluble. Il est pourtant rare qu’un artiste s’arrête de créer. Telle Sisyphe il est plutôt en clin à prendre du plaisir à ce rituel de la répétition pouvant apparaître absurde pour ceux qui en cherchent une fin. Dans cette série les cercles se succèdent et peuvent prendre plusieurs corps. Le cercle plein peut devenir sphère et matrice ou se déformer et devenir ellipse. Il peut aussi se rattacher à d’autres formes, à d’autres traces et gestes comme un glyphe plus complexe, prendre des significations inattendues et personnelles. Le cercle vertueux est dans sa pleine dynamique de production. Il n’y a ni commencement, ni fin et aucune destination connue.